Co-enseignement ou co-intervention ?

Lorsqu’on cherche des informations sur le co-enseignement sur la toile, nous trouvons indifféremment les termes co-enseignement et co-intervention. Y-a-t-il une différence entre ces deux dénominations ? Afin d’être précis, nous avons cherché à comprendre ce que recouvraient chacun des deux termes.

Le livre « Co-teach! » de Marilyn Friend, PhD a permis de répondre à cette question.

A l’origine, la co-intervention impliquait la conservation du même ratio entre le nombre d’enseignants et le nombre d’élèves (ie. 1 enseignant pour 25 élèves donc 2 enseignants pour 50 élèves). Ces cas peuvent être envisagés avec une organisation spatiale particulière où les élèves peuvent être regroupés selon les besoins. On pourrait penser que les décloisonnements rentrent dans cette catégorie.

Alors que dans le cadre du co-enseignement, le ratio enseignants/élèves est fortement réduit. Dans notre cas, nous avons 23 élèves dont 4 élèves sourds ou malentendants. Nous avons un ratio de 1 enseignant pour 12 élèves lors des moments de co-enseignement, ce qui permet un enseignement plus « intensif » et plus proche des élèves.

Par ailleurs, M. Friend précise que dans la co-intervention,  deux enseignants de classes banales qui ont a priori la même expertise, partagent les même attentes à l’égard du groupe classe. Ils se soucient en particulier de couvrir l’ensemble des connaissances et compétences demandées par le programme scolaire. De même, deux enseignants spécialisés passeront certainement un temps considérable à mettre en oeuvre des outils spécifiques à chaque élève pour répondre à leur besoins éducatifs particuliers.

Le co-enseignement est un peu la voie du milieu, les deux enseignants ont certes un grand nombre de compétences communes du fait de leur cursus de formation commun mais chacun a une expertise propre et des attentes différentes. Cette synergie constitue l’un des piliers du co-enseignement. Nous détaillerons sur  point précis un peu plus tard…

Enfin, la dernière différence entre le co-enseignement et la co-intervention est liée à l’organisation spatiale. Cette différence est plus floue. La carte mentale que nous avons réalisé montre les différentes modalités lorsque deux enseignants travaillent ensemble.

Co-teaching or team-teaching

L’enseignement en tamdem (team teaching) et le mode où l’un enseigne et l’autre aide (one teach, one drift) sont sans aucun doute à classer dans le co-enseignement et ils doivent se faire dans la même classe. Pour toutes les autres modalités, il peut y avoir répartition des groupes dans différentes classes (la classe d’ULIS et la classe d’enseignement général). On se situe plus dans la notion de co-intervention. Dans notre pratique, nous avons essayé plusieurs organisations spatiale mais l’essentiel du travail se fait dans la même classe.

En conclusion, au regard de notre organisation et des différents éléments cités au dessus (faible ratio prof./élèves, un prof généraliste et un spécialiste et presque toujours le même espace classe), nous faisons bien du co-enseignement et pas de la co-intervention. Ouf !!!

 

Référence : Co-Teach!, Building and Sustaining Effective Classroom Partnerships in Inclusive Schools, Marilyn Friend [site Internet]

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s