Et si on utilisait les intelligences multiples en ULIS ?

L’adaptation, un maître-mot pour un enseignant spécialisé qui veut coller au plus près des besoins des élèves. Après avoir proposé aux élèves l’utilisation des cartes mentales (intelligence visuelle-spatiale) avec des élèves sourds de cycle 2, j’ai décidé d’étendre l’idée à d’autres intelligences avec la théorie des intelligences multiples (IM) d’Howard Gardner. Je m’interroge ici sur l’utilité des tests diagnostiques sur les IM.

Qu’est-ce que c’est encore que ce truc ?

La théorie des intelligences multiples date des années 80, formalisée par le psychologue du développement Howard Gardner. Il a postulé, et les neurosciences l’ont montré, que nous n’avions pas UNE intelligence mais bien HUIT.

Plutôt que de faire un nième  article trop long pour décrire ce que sont les intelligences multiples, je vous propose de commencer par regarder cette vidéo de Bruno Hourst (spécialiste français des IM). Une vidéo qui commence par « Qui est intelligent ? Levez la main ! » (16’35).

Dans la vidéo de B. Hourst, une phrase raisonne particulièrement : « Leur échec est devenu mon propre échec ». Cette idée a toujours été présente dans ma manière de faire.

Dans mon mémoire de spécialisation pour le CAPA-SH, je m’étais intéressé à l’utilisation des cartes mentales avec des élèves sourds ou malentendants. Le résultat a été très intéressant, notamment dans la capacité des élèves à apprendre sans avoir un niveau de lecture très élevé (qui demande une intelligence Verbale-Linguistique importante). La carte mentale est un bon outil de soutien ou de suppléance pour le lecture.

Tests diagnostiques ou pas  ?

Lorsqu’on écoute la vidéo de B. Hourst, on comprend qu’il est préférable de faire des observations plutôt que de leur faire remplir un questionnaire (qui nécessite déjà une certaine intelligence verbale-linguistique et introduit donc un premier biais chez les sourds) qui déterminera approximativement quel est le bouquet d’intelligences multiples de chaque élève. Dans l’idée, j’étais d’accord…

Et pourtant, j’ai cédé…

J’ai cédé parce que pour être honnête, mon intelligence logico-mathématique est flattée par la présence de chiffres, de tableaux…

J’ai d’abord commencé par demander aux élèves ce qu’était l’intelligence. Voici quelques réponses.

Recueil des conceptions initiales :

« C’est quand on sait beaucoup de choses. »

« C’est quand on est fort en maths. »

« C’est avoir une grande mémoire. », « C’est pouvoir tout se rappeler. »

« Lire beaucoup de livres. », « C’est aimer l’école. »…

Des réponses assez classiques véhiculées par le modèle scolaire, par les modèles de tests de QI. Mais en les questionnant un peu plus, ils n’ont pas considéré qu’être un virtuose du piano, un mécanicien de génie, un footballeur renommé, un dessinateur très connu ou un diplomate nécessitait une forme d’intelligence particulière propre à leur activité.

Donc, je leur ai  donné un questionnaire trouvé à cette adresse  que j’ai modifié, notamment pour des raisons de forme et pour simplifier certaines formulations de phrases inaccessibles aux élèves sourds lorsque les tournures sont trop complexes. J’ai également ajouté une représentation sous forme d’histogramme pour rendre le résultat plus lisible. (Je peux fournir le questionnaire modifié à la demande)

Alors, çà donne quoi ces intelligences multiples ?

Avec mes élèves de 4è et 3è d’ULIS, cela donne les résultats suivants : Sur le panel des 64 questions, j’ai juste dénombré les résultats entourés par les élèves.

resultatsim

VL : Verbale-Linguistique ; LM : Logico-Mathématiques ; VS : Visuelle-Spatiale

MR : Musicale-Rythmique ; CK : Corporelle-Kinesthésique ; INTER : Interpersonnelle

INTRA : Intrapersonnelle ; N : Naturaliste

Voici les remarques les plus importantes que j’ai pu formuler suite aux résultats :

  • BON ÉLEVE / MAUVAIS ÉLÈVE : Je leur avais précisé qu’il fallait répondre rapidement aux questions mais très vite les élèves m’ont dit « Oui, mais ça dépend ». Certains ont entouré très peu de phrases, ne se retrouvant pas dans celles-ci et d’autres, sans doute pour montrer qu’ils sont « intelligents », on entouré bon nombre de réponses.
  • LA VIE EN MUSIQUE : J’ai été impressionné par le nombre de réponses autour de l’intelligence musicale-rythmique. Etonnant avec un public sourd. Mais en fait, plusieurs élèves pratiquent un instrument de musique (piano, guitare) et tous à l’exception d’un seul, écoutent beaucoup de musique. Est-ce un effet générationnel qui biaise encore le résultat ?
  • VISUELS ? MON OEIL ! Avec des élèves sourds ou malentendants, je m’attendais à ce que l’intelligence visuelle-spatiale soit plus importante mais finalement non. « Les sourds sont visuels ». Ce n’est pas flagrant sur ces réponses.
  • La nature n’intéresse pas nos élèves ?

Bref, ces quelques remarques très simples me font douter de la viabilité du test mais cela reste un premier contact des élèves avec les intelligences multiples. Il existe d’autres textes avec des réponses graduées de 1 à 5. Mais je ne suis pas plus sûr du résultat. Je ne regrette pas de l’avoir fait passer, cela fait partie de mon tâtonnement mais il n’était sans doute pas indispensable.

En conclusion, pour la suite, je vais effectivement proposer plusieurs modalités de travail et observer comment les élèves s’en saisissent. Comme le précise B. Hourst dans son livre « A l’école des intelligences multiples » (Hachette Education), il faut introduire progressivement les intelligences multiples dans son enseignement.

Bien sur, je suis preneur de vos commentaires pour avancer dans ma réflexion.

Grégory Sainton.

 

Advertisements

6 réflexions sur “Et si on utilisait les intelligences multiples en ULIS ?

  1. Bonsoir Grégory,

    Merci pour cet article. Les intelligences multiples est un modèle theorique vraiment très interessant dans la mesure où l’on peut transposer aisément ce modèle avec nos enfants en difficultés.

    Cela fait écho aux différentes modalités d’apprentissage, aux différents « inputs » possibles pour transmettre une connaissance. À l’aide des procédés de gestion mentale par exemple, on peut s’approcher d’une conception « intelligence multiple ». Ton article aiguille une réflexion non seulement pédagogique mais aussi orthophonique. J’ai hâte de lire la suite de tes aventures.

    Bien évidemment, le test utilisé est un biais, notamment chez les enfants sourds. Mais il donne une première impression sur la vision des élèves quant à leur propre intelligence. (Et on ne trouvera jamais une étude sans biais.. hum hum) Quid d’un exercice similaire en création musicale ? En expression corporelle ou en dessin?

    Au plaisir de lire la suite du blog,

    Bien à toi,

    Diane

    Aimé par 1 personne

  2. cette théorie me parle aussi pour mes élèves autistes, une autre forme d’intelligence, une autre façon de mobiliser son cerveau .
    Barbara

    J'aime

  3. Bonjour Gregory

    Oui oui !travailler à partir des intelligences multiples en feu clis / ulis école est très riche et permet de se ré assurer face aux apprentissages aux élèves de progresser. ( j ai fait mon mémoire capash option D en 2006 sur l intelligence musicale et la dysphasie et retard de parole)Cependant cette approche des différents profils d apprentissage ne devrait pas seulement cibler nos élèves à besoins particuliers. J ai des collègues dans l ordinaire qui ont également cette approche.
    Pour les outils Bruno hourst une référence, les éditions cheneliere ( top) et le site des octofun ! Je fais leurs défis de rentrée pour essayer de déterminer le profil d apprentissage des élèves.
    Pour terminer je vous invite à venir échanger sur notre groupe de mutualisation, de troc entre entre enseignants spé, non spé, parents ief, associations, orthopedagogues… Du 19 mais de partout en France, et bien plus loin. Groupe Facebook  » vide ta classe 19″
    Je vous découvre et bonne route sur le chemin des intelligences multiples !
    Martine, enseignante spé option D

    J'aime

  4. Bonjour,
    J’ai découvert les intelligences multiples (IM) pendant mon année de CAPA-SH également. Mais J’avais déjà tourné mon sujet vers les cartes mentales mais les IM m’avaient déjà intéressé. Cette année, en phase de test, avec les 4ème/3ème de l’ULIS, j’ai explicité la démarche d’utilisation et ils sont enthousiastes à l’idée qu’un enseignant essaie de trouver des façons d’apprendre adaptée à leur profil. Je leur ai dit que j’allais faire de mon mieux mais que ce n’était pas possible à chaque fois.
    Bien sur, comme vous, je pense qu’il ne faut pas limiter l’utilisation des IM uniquement au champ de l’enseignement spé. Cela dit, il est intéressant de voir « les variations » de la théorie des IM avec les élèves à BEP.
    Grégory.

    J'aime

  5. Bonjour,
    je présente cette année le capa-sh option E en candidat libre. Après plusieurs années en établissement spécialisé, iem (handicap moteur), ime (autiste, handicap mental), …., je me lance, j’ai un poste de maitre E à mi-temps. Les intelligences multiples font également écho en moi et dans mes pratiques professionnelles. Le sujet de mon mémoire est: En quoi l’élaboration et la création d’un jeu pédagogique peuvent permettre à des élèves de cycle 2 en difficultés dans l’entrée de la lecture de progresser? La manipulation, d’autres pistes d’entrée par le jeu me semble à exploiter avec les élèves en difficulté, je pense y intégrer une réflexion sur les intelligences multiples. Avez-vous déjà eu des retours sur des mémoires traitant des intelligences multiples en cycle 2? Merci pour votre partage, la co-intervention est également un sujet qui m’intéresse. Encore merci de vos échanges.
    Céline

    J'aime

  6. Bonjour,
    merci pour votre commentaire. A vrai dire, on trouve beaucoup de vidéo sur les intelligences multiples, beaucoup d’expérimentations faites par les enseignants, mais finalement, je n’ai pas trouvé d’étude structurée. Lors de mon CAPA, j’étais focalisé sur les cartes mentales alors il est vrai que je suis peut-être passé à côté de mémoire comme tu le cherches (tu sais bien que pendant le CAPA, on va à l’économie, le temps manque). Désolé de ne pas pouvoir répondre positivement à ta demande. Si je trouve quelque chose, je t’ajouterai un commentaire.
    Bon courage.
    Grégory

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s